•  

    Nouvelles du front...

    Photo prise au Guilvinec... en Juillet 2017

     

    La période des fêtes s'éloigne, c'était bien, très bien même, donc  pas de regret à avoir, et puis on sait qu'elles reviendront...

    Si au moins les deux/trois kilos pris à cette occasion pouvaient s'éloigner eux aussi, mais non... pffttt !!!

    Dimanche dernier la journée a été très agréable, un peu fraîche mais bien ensoleillée, mais les jours suivants, on aurait pu chanter, il pleut, il pleut... bergère...

    J'ai voulu voulais faire une p'tite marche, mais j'ai du faire demi-tour. Certes quand on est bien couvert, la pluie n'est pas gênante mais quand le vent s'en mêle et vous envoie des paquets d'eau en pleine face ça refroidit.

    Marcher sous la pluie ou sous le vent peut être agréable, mais c'est l'un ou l'autre, pas les deux à la fois.

    Puisque je ne peux sortir, j'en profite pour m'occuper du vin de noix préparé en Juillet que j'avais délaissé. J'avais fais mariner dans un grand récipient en porcelaine, des noix vertes dans du vin rouge, mais j'ai complétement oublié d'y ajouter l'eau de vie et le sucre.

    En regardant mieux la recette je me suis aperçue que j'aurai du faire mariner les noix dans l'eau de vie et non dans le vin. J'ai fais l'inverse, tant pis, je ne vais pas tout jeter. Parfois les erreurs vous réservent d'agréables surprises.

    N'ayant pas d'eau de vie de fruits dans le placard, je l'ai remplacée par de la "gnole" offerte par un ami il y a un an ou deux, et que l'on ne consomme pas. Ca devrait le faire, la gnole ou l'alcool de vie c'est kif, kif bourricot... ou Ka-i-man pareil comme disait ma maman. 

    Dans les prochains jours, j'ajouterai à l'ensemble une orange bio et quelques clous de girofle et si tout va bien, ce vin de noix devrait être parfait... dans six mois... en été...

    J'ai aussi préparé une lessive maison.

    Il y a quelques temps j'avais décidé de ne plus utiliser la lessive-maison à cause de l'odeur que dégageait la machine.  Mais avec la lessive chimique, je ne retrouve pas la douceur du linge, (ici l'eau est très calcaire) les serviettes de toilette notamment étaient rêches.

    Maintenant j'alterne :
    - lessive-maison avec le linge blanc et certaines couleurs ;
    - lessive chimique (bio) pour le lainage et articles délicats.

    J'ai ainsi résolu le problème des odeurs.

    Dimanche prochain c'est mon tour de recevoir six de nos amis. J'ai arrêté le menu, ce sera tajine de cuisses de poulet aux citrons confits et olives vertes, avec du couscous comme accompagnement.

    Ce plat nous changera des foies gras, dindes, magrets, homards et autres crustacés dégustés pendant les fêtes.

    Mais je crains qu'on n'échappe à la galette des rois. L'Homme adore faire des galettes des rois fourrés aux pommes fruit compotées qu'il réussit d'ailleurs très bien... Mais après un tajine, un dessert plus léger aurait mieux convenu.

    Comme par exemple, une salade d'oranges sanguines épicées avec une crème fraîche liquide parfumée à la fleur d'oranger, ou autre parfum,  encore faut-il que je trouve des oranges sanguines.

    J'ai rangé la crèche, mais pas n'ai pas défait le sapin de bois qui est encore accroché au mur.

    S'il est encore là à Pâques, j'enlèverai boules, guirlande et petits sujets de Noël, pour les remplacer pas des poules, des lapins et des cloches au chocolat...hi, hi...

    Portez-vous bien


    5 commentaires
  •  

    bonne-année.jpg

    Photo internet

     

    Contrairement à la SNCF, je ne crois pas être en retard, pour souhaiter à toutes celles et à tous ceux d'entre vous qui passeraient par là...

    - une année que je vous espère bonne... bien évidemment
    - une année que je vous espère heureuse... tant qu'à faire
    - une année qui vous garde en bonne santé... c'est l'essentiel.

    C'est bien connu, les souhaits ne coûtent rien à ceux qui les formulent... mais font du bien à ceux qui les entendent.

    La nouvelle année, c'est en Bretagne, au Guilvinec pour être précis, que mon époux et moi l'avons fêté, avec de bons amis.

    La tempête Carmen nous a permis d'admirer de fortes houles avec de grosses vagues qui s'écrasaient à grand fracas sur les plages et les digues...

    Sur la route du retour, un p'tit arrêt dans une crêperie à Saint-Goustan près d'Auray, où nous avons déguster de délicieuses crêpes au sarrasin bien garnies.

    Ce court séjour en Bretagne fut un peu trop court, bien trop court... le cat-sitter ne pouvant garder nos trois félins que du 28 décembre 2017 au 02 janvier 2018.

    En effet, nous sommes les esclaves de trois chats qui demandent amour et attention, même lors de nos p'tites escapades...

    Malgré cela, et malgré la tempête Carmen, nous avons bien profité du grand air, pur et iodé de Bretagne. Nous voila bien requinqués, apte à tenir, au moins, jusqu'à la fin de l'hiver.

    Cerise sur le gâteau, nous sommes en bonne santé, pas de toux, ni de reniflements... pourvu que ca duurrrr...

    Ze touche du bois, on n'sait jamais.

     


    6 commentaires
  • Comment allez-vous ?
    Pas de rhume, ni de bronchite, ni de grippe ?
    Rien de tout cela... humm... alors c'est parfait, si vous êtes passées au travers tous les maux d'hiver, c'est magique et je vous en félicite.

    Pour ma part rien à signaler... J'touche du bois.

    D'ailleurs, pour me préserver, j'envisage de tenir à distance les "enrhumés", les "patraques", les "je couve quelque chose" en refusant les embrassades, les serrements de pince et autres étreintes plus ou moins agréables.
    Désormais, je saluerai famille et amis (es) et, heu, les autres... à la japonaise en les saluant d'une inclinaison de  tête.
    Facile à écrire, pas facile à faire... il faut compter avec la spontanéité, les susceptibilités, les "j'suis pas contagieux (se)"  de certains renifleurs (ses)...
    Qu'est-ce que c'est que cette lubie d'embrasser tout le monde, même de parfaits inconnus... Ca m'énerve.

     

    Des nouvelles et un peu de bla, bla, bla...

    Déco blanche et rouge...
    La p'tite carte est faite-main par notre petit fils :
    "pour mes grands-parents chéris..."

    Comme l'an dernier, j'ai sorti mon sapin-maison en bois, sans odeur et sans épine. C'est vrai qu'il ne sent ni la résine, ni l'odeur des forêts lointaines, mais l'avantage est qu'il pourra durer jusqu'à la Saint Glin, glin... voire  même jusqu'aux fêtes de Pâques en remplaçant les boules et guirlandes par des oeufs et des p'tites poules... hi, hi...

     

    Des nouvelles et un peu de bla, bla, bla...

    J'ai mis le p'tit Jésus dans la crèche
     

    Au pied de ce sapin-maison, une p'tite crèche, bricolée par l'homme... c'est permis les crèches dans les maisons individuelles n'est-ce pas ? 
    Faut se méfier de tout ces anti-cléricaux, qui ne veulent plus voir de crèches en dehors des églises. 
    Je me rappelle qu'enfant on voyait des crèches dans les vitrines des magasins et cela ne choquait personne.

    J'aime bien Noël, mais j'ai l'impression que sa magie a disparue.
    L'avez-vous remarqué ?
    On ne nous souhaite plus un joyeux Noël mais de joyeuses fêtes.
    Tous ces braves gens devraient vérifier. Noël n'est pas qu'une fête religieuse.
    Au départ, c'était pour fêter le solstice d'hiver, le moment  où les jours allongent de nouveau. C'est après qu'on a ajouté la naissance de Jésus.

    Bon à part cela, ici, on fêtera le réveillon de Noël et le 25, en famille et le nouvel an avec des amis, en Bretagne.
    J'ai préparé deux magrets que je fais macérer dans le poivre... l'un est prévu pour Noël, l'autre pour le jour de l'an... je les servirai en entrée ou dans une salade de mâches par exemple.

    Pour les étrennes, No stress... Les parents se chargeant de leurs achats. On a juste frôlé l’apoplexie et la tendinite quand il a fallu remplir les chèques... hi, hi...

    Cela ne nous interdit pas de prévoir des p'tits cadeaux en plus, comme ça, pour le plaisir... le plaisir de voir les p'tits et les... plus grands déballer leurs cadeaux...

    Portez-vous bien...


    11 commentaires
  • Hier, on apprenait la mort de Jean d'Ormesson,l'Immortel... , Intellectuel, dandy, amateur de belles lettres et... de belles femmes.

    Ce matin on apprend la mort de Johnny, "Notre" Johnny national, que l'on croyait Immortel... Musicien et chanteur à la voix puissante, amateur de beaux textes et de... belles femmes.

    Tous les deux avaient les yeux bleus, aimaient la vie, leur vie.
    Jean d'Ormesson aura traversé sa longue vie nonchalamment avec gourmandise en appréciant chaque instant.

    Johnny aura traversé sa (un peu plus courte) vie, à cent à l'heure avec avidité, goulument, l'appréciant de plus en plus au
    au fil des ans.

    Jean D'Ormesson parti, c'est l'incarnation d'une certaine France un peu désuète, qui s'en va.

    Johnny parti, et c'est un pan de ma jeunesse qui s'en va...

    Je me souviens, quand enfant, je courais vers la maison dès la descente du car scolaire pour ne pas louper l'émission radiophonique de "Salut les Copains" diffusait sur Europe 1.

    J'ai grandi, devenue adulte je l'écoutais encore, mais de loin en loin.

    Quelques unes de ses chansons ont ma préférence, "Marie, Laura, Diego, Gabrielle, Tennessie..." et quelques autres.

    L'un et l'autre était des artistes dans leur genre, mais il est  à craindre, que la mort de Johnny ne fasse de l'ombre à celle de Jean d'Ormesson... ainsi va la vie !!!

    Salut les Artistes !!!


    4 commentaires
  •  La cafédomancie, ou l'art de lire dans le marc de café...

    Pas douée, pour lire dans le marc de café comme les voyantes,  et bien tant pis, je ne le jette pas pour autant, je l'utilise  autrement.

     

    Ca sent le café dans ma salle de bains !!!

     

    Pour des soins du visage ou du corps par exemple... et ma foi, je m'en trouve bien.

    Gommage du visage... pour avoir bonne mine
    Mélanger deux cuillères à soupe de marc de café
    avec une cuillère à café d'huile (d'amande, ou d'olive).

    Se poster au dessus d'un lavabo (par précaution)
    - humidifier le visage
    - prendre un peu de marc sur le bout des doigts
    - l'appliquer doucement sur les joues en dessinant
      des ronds de l'intérieur du visage à l'extérieur,
    - insister sur les lignes médianes, front, nez et menton.
    - rincer le visage
    A faire une fois par semaine.

    Gommage du corps... pour avoir la peau lisse
    On mélange deux cuillères à soupe de marc de café
    à deux cuillères à café d'huile d'amande douce ou d'olive
    + une cuillère à café de miel liquide
    Avant la douche mais le corps bien mouillé :
    - Commencer par les pieds en prenant un peu de marc dans le creux de la main
    - frotter doucement par mouvements circulaires
     en remontant le long des jambes, puis les fesses, le ventre,
     les bras, le dos
    - Terminer sans forcer, sur le décolleté (peau fragile).
    - Rincer et se laver comme à son  habitude.
    Ainsi débarrassé  de ses petites cellules mortes, le corps est tout doux et prêt à recevoir une crème pour le corps. Idéal en été pour magnifier le bronzage. 

    Le marc de café... pour dire adieu aux cernes
    Mélanger à part égale du marc de café avec du yaourt.
    (environ une cuillère à café de chaque)
    Laisser reposer cinq à six heures au frigo.
    Appliquer ce mélange sous les yeux
    S'allonger les paupières closes en faisant le vide dans sa tête.
    Laisser agir 15 minutes avant de rincer.
    Déjà vous avez meilleure mine, mais si, mais si...

    Du marc de café... arme anti-cellulite...
    La caféine est souvent utilisée dans la composition de certaines crèmes et gels amincissants.
    En se massant tous les jours aux endroits stratégiques, avec du marc de café mélangé en quantité égale avec de l'huile d'amande douce ou la crème pour le corps, (deux cuillères à soupe de chaque environ).

    Les résultats sont être sensiblement les mêmes qu'avec les crèmes ou gels amincissants du commerce... et sans trop de dommage pour le porte-monnaie.

    Colorant naturel pour les brunes (qui comptent pas pour des prunes), et les rousses et les châtains, cheveux naturels ou pas.
    Avec du café noir
    - Après avoir fait le café,
    - Réserver le contenu d'un bol, le laisser refroidir
    - Verser le café sur vos cheveux (après le shampoing).
    - laisser poser environ 10 à 15 minutes sous cellophane
    - Puis rincer
    Produit économique et garanti sans ammoniaque

    Avec le marc de café... un après-shampoing pour donner des reflets dans les cheveux, bruns, châtains, roux ou auburn, naturels ou pas
    Après avoir bien rincé le shampoing (au café ou pas),
    - appliquer le marc de café sur les cheveux mouillés
    - masser délicatement
    - bien rincer,
    Les cheveux sont très doux et d'une belle brillance

    Ce traitement est excellent pour les cheveux secs.
    (A utiliser une fois par semaine).

     

    Quelques autres trucs de "grands-mères"...
    (je ne les ai pas tous testés !!!
    )

    Le marc de café est utile dans le frigo :
    Pour absorber une mauvaise odeur, déposer deux à trois cuillères à soupe de marc de café dans un bol et laisser agir toute une nuit ou plus.

    Le marc de café est aussi utile au jardin :
    Déposer du marc au pied des rosiers, des hortensias,
    des fraisiers et des framboisiers. Le marc rend la terre
    un peu plus acide et les plantes l'aiment comme ça.

    Le marc de café peut se garder une semaine ou deux au frais, dans des pots en verre... ou en plastique.

    Vous n'avez pas de cafetière ? ça fonctionne aussi avec les capsules, il suffit de les vider.

    Cet article est inspiré des rubriques des magazines  suivants :
    "Avantages", "Elle", "Vie pratique santé", "Majuscule" etc...

     


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires