• Blagues à Toto à l'intention de Debbie... et pour préserver les dents d'Obou qui voulait acheter un sachet de carambars pour l'initier à ces p'tites blagues, "O" combien intellectuelles !!!

    Non sérieux Debbie, tu ne connaissais pas les blagues à Toto ?

     

    En voici un florilège trouvé sur Internet :

    • A l'école, L'institutrice interroge Toto:
      - Cite-moi un mammifère qui n'a pas de dents.
      - Ma grand-mère ?

      --------------------------------------------------

       

       La maîtresse dit :

      - Que celui qui se sent bête se lève.

      Et Toto se lève.

      - Tu te trouves bête Toto, demande la maîtresse ?
      - Non madame, répondit Toto sûr de lui, mais ça me faisait de la peine de vous voir toute seule debout...

      ----------------------------------------------------------------

    • La grand mère de Toto lui dit:

      - Toto, pour que je ne paye pas ta place dans le bus, tu vas dire au chauffeur que tu as 9 ans et pas 10 d’accord ?
      - D’accord mamie, répondit Toto

      En montant dans le bus, le chauffeur demande à Toto :
      - Bonjour mon garçon, quel âge as-tu ?
      - J’ai 9 ans monsieur !
      - Et quand auras-tu 10 ans ?
      - Quand je serai descendu du bus, monsieur ------------------------------------------------------------------------------------------------

      A l'école la maîtresse de Toto lui demande 
    •  - Toto, quand je dis « il pleuvait », de quel temps il s'agit ?

      - D’un sale temps madame !

      -----------------------------------------------------------------

    • C'est la sortie de l'école mais le jeune Toto sort tout seul. Sa mère lui demande :

      - Où sont les autres ?
      - Ils sont tous punis !
      - Mais pas toi, c'est bien !
      - Non, moi je suis renvoyé !

      -----------------------------------------------------------------

    • - Bonjour Toto.
      - Bonjour mémé. 


      - Si tu me dis combien j'ai de bonbons dans ma main, je te les donne tous les deux.
      - Tu en as deux !
      - Qui te l'a dit ?

      ----------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
    • La maman de Toto est en colère contre lui. Elle lui dit : 

      - Comment as-tu pu dire à tante Georgette qu'elle était si bête ?

      Vas vite la retrouver et lui dire que tu regrettes !

      Toto s'exécute et va voir sa tante :
      - Tante Georgette, je regrette que tu sois si bête ! 

      --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      Je suis sûre Debbie, que tu as du en lire ou en entendre, mais tu ne t'en rappelles plus.


    9 commentaires
  •  

     

    Il y a une nouvelle étoile dans le ciel !!!

    Photo internet

     

    C'est avec surprise que ce Lundi 1er octobre on apprenait le décès de Charles Aznavour.

    En effet, vendredi dernier Charles Aznavour  était l'invité de l'émission "C'est à vous" sur LA 5. Il se disait alors en pleine forme, et entendait bien fêter ses 100 ans dans quelques années.

    Mais la grande faucheuse, qui ne se préoccupe guère des désidératas des humains, sans plus de cérémonie, l'a enlevé du monde des vivants.

    Adieu Charles Aznavour, vous ne faites plus partie du monde des vivants, mais vos chansons continueront à entretenir votre souvenir.

     

    Une étoile pour une... étoile !!!

     Photo internet

    le 24 Août 2017, Charles Aznavour avait eu l'honneur de se voir attribuer une étoile sur le "Walk of Fame" la célèbre promenade d'Hollywood, classée monument historique depuis 1978.

    Les étoiles faites de plaques de laiton et de granit rose,  ont été créées afin de rendre hommage  aux plus grands artistes du cinéma, de la musique, du spectacle vivant, de la télévision et de la radio du monde entier

    Actuellement, 2.618 artistes issus du monde du spectacle font partie des heureux élus.

    Photo internet

    L'étoile de Charles Aznavour est posée face au numéro 6233 devant le "Pantages", un théâtre historique de Los Angeles qui produit des comédies musicales... (quel meilleur endroit pour être honoré ?).

    Comment a t'il été choisi ?

    Pour faire partie des élus, il faut être retenu par un jury composé de "personnalités du métier", dont l'identité est tenue secrète.

    Ce jury se réunit chaque année en juin pour étudier les 300 candidatures déposées par des fans, des boîtes de production, de communication ou... par les artistes eux-mêmes (on n'est jamais mieux servi que par soi-même).

    A l'issue de la réunion, 34 noms de "Stars" sortent du chapeau et se voient proposer une étoile.

    Les Stars peuvent-elles refuser ?

    Les heureux élus ont deux ans pour accepter, ou refuser, d'avoir une étoile à leur nom sur le "Walk of fame".

    Clint Eastwood n'a jamais répondu aux sollicitations.

    Est-ce gratuit ?

    Ce n'est pas gratuit. Pour la pose de leur étoile sur le fameux boulevard, les stars déboursent la somme de 40.000 dollars (33.824 Euros).

    Ce montant est versé à l'association Hollywood Historic Trust, qui organise les cérémonies et entretient le boulevard.

    Certaines "Stars" rechignent à mettre la main à la poche, comme Mel Gibson, qui ne voit pas l'intérêt de payer pour une distinction qu'il n'a pas demandée.

    De généreux donateurs peuvent signer un chèque pour leur "Star" préférée comme cela fut le cas pour...  Rintintin, le chien star des séries télévisées américaines diffusées en France dans les années 50/60. 

    Combien de français sur le fameux boulevard
    "Walk of Fame"
    ?

    Charles Aznavour était le 21ème français à se voir attribuer une étoile  sur le " Walk of Fame".

    Parmi les "Stars" françaises les plus connues ayant une étoile sur le fameux boulevard, il y a Maurice Jarre, (père de Jean-Michelune) Maurice Chevalier, Michelle Morgan, Sarah Bernhard... mais pas d'étoiles au nom d'Yves Montand, Simone Signoret (pourtant oscarisée) ou de Catherine Deneuve !!! 

    Un grand bravo à Monsieur Charles AZNAVOUR, vous étiez petit par la taille, mais grand par le talent reconnu  des millions de fans de tous pays.


    2 commentaires
  • J'ai beaucoup de livres de cuisine que je ne feuillète presque plus, car comme beaucoup d'entre nous, je vais sur internet (Marmiton, pour ne pas le nommer), où l'on trouve toutes sortes de recettes originales ou pas.

    On peut même consulter les commentaires de celles qui l'ont réalisé et faire des ajustements selon le ou les commentaires déposés, pour adapter la recette à nos goûts personnels.

    Dans les livres culinaires on peut noter une évidence. Dans une cuisine de restaurant les hommes sont en majorité, par contre dans les maisons familiales, ce sont les femmes qui sont en majorité.

    Une évidence s'impose. que l'on cuisine dans un restaurant ou dans la maison familiale le traitement de celui ou celle qui cuisine n'est pas le même.

    Au restaurant l'homme qui cuisine est appelé Chef et l'armée d'apprentis et de commis qui l'entoure se met au garde à vous ou hurle OUI CHEF, dès qu'il entreprend de se frotter le nez ou le menton.

    A la maison la femme qui cuisine on l'appelle Maman, Chérie, ma Caille, ma Lolotte etc... et la marmaille qui l'entoure se mouche le pif dans ses jupes, pioche dans les hors d’œuvre et sauce sans vergogne dans les plats avant même de passer à table.

     

    Au restaurant l'homme qui cuisine à le droit de crier après tout le monde devant les caméras du monde entier

    A la maison la femme qui cuisine c'est sur elle que l'on braille si la pitance n'est pas servie avant le début du feuilleton télé.

     

    Au restaurant l'homme qui cuisine fait goûter ses œuvres à quelques initiés qui se pâment devant tant de talent

    A la maison la femme qui cuisine fait goûter sa popote à des pinailleurs qui frisent du nez d'un air dubitatif en s'interrogeant :
    "Qu'est-ce que c'est ?

    C'est bizarre, ça à comme un goût de savon...

    Le chien (ou le chat) il a goûté lui ?"

     

    Ce qui fait défaut à la femme qui cuisine c'est le manque de poésie dans l'énoncé de ses plats :

    Quand la femme claironne : "Ce soir c'est jambon purée".

    Le chef annonce triomphalement :
    "Ecrasée de Benottes (pommes de terre primeures de Noirmoutier)
    au lait frais sur chiffonnade de porc fumé".

     

    Une leçon accélérée de linguistique culinaire pour nous les femmes qui cuisinons s'impose :

    ON NE DIRA PLUS :
    "Je n'avais plus de salade, à la place j'ai cueilli des pissenlits et utilisé le fond de vinaigrette d'hier"

    MAIS ON DIRA
    "Au menu de ce soir mesclun d'herbes folles en nage de vinaigre vieux"

     

    ON NE DIRA PLUS
    "Ce soir on mange les restes"

    MAIS ON  DIRA
    "Ce soir Mille talents de Maman en gratinée"

     

    ON NE DIRA PLUS
    "Les légumes sont trop cuits. Une amie a appelé en larmes pendant que je préparais le diner"

    MAIS ON DIRA
    "Compotée du jardin au sel de chagrin"

     

    ON NE DIRA PLUS
    "Ce midi c'est steak-mousseline"

    MAIS ON DIRA
    "Pièce du boucher et son écrasée de pommes gourmettes"

     

    ON NE DIRA PLUS
    "J'ai fait une pizza au ketchup, je n'avais plus de sauce tomate"

    MAIS ON DIRA
    "Tarte sucré-salé façon Little Italy"

     

    ON NE DIRA PLUS 
    "J'ai laissé tomber la salière dans les p'tits pois"

    MAIS ON DIRA
    "Ce soir c'est Jardinière en saumure"

     

    Pour le repas de ce midi, j'ai voulu testé.

    Au lieu de dire :
    On finit le reste du veau marengo aux carottes d'hier.

    J'ai annoncé :
    "Un confit de bêlant aux légumes fanes de Panpan !!!

    L'Homme de la maison a semblé dubitatif à l'énoncé du plat,  pfffttt... n'y connaît rien à la poésie cet Homme...

    Bon ce n'est pas gagné, il va falloir faire preuve d'imagination pour nommer un plat, et ça un Chef épaulé par sa brigade n'en manque pas.

    La maisonnée risque de ne pas s'y retrouver, pourtant que ne ferait-on pour  quelques minutes de gloire... qui seront hélas bien vite refroidies par les sarcasmes...

    Ah la famille... je te h...aime !!!

     


    4 commentaires
  • Communique d'abord avec ceux qui sont présents !

    Photo du net

    A votre avis, qu'en penserait-il ?


    5 commentaires
  •  

    Le "One pot pasta"

    Photo internet

    Connaissez-vous le "one post pasta" ?

    Le "one post pasta" consiste à réunir et à cuire dans le même plat, des pâtes (sèches), avec de la viande ou du poisson, des légumes, une garniture aromatique et un peu d'eau.

    L'ensemble, (pâtes et garniture),  cuit 20 minutes par absorption de l'eau (comme un risotto).

    Verdict ?

    Positif si on ne met pas trop d'eau (gare aux pâtes trop cuites). 

    Il est conseillé pour le goût de faire rissoler à même le récipient (selon les goûts), la garniture qui peut être composée d'oignons émincés et divers légumes, ainsi que p'tits lardons fumés, morceaux de chipos ou chorizo etc... avant d'ajouter l'eau et les pâtes..

    Cela fait longtemps que je cuis les pâtes de cette façon après avoir vu la cuisinière Anglaise, Nigella Lawson oeuvrée dans une émission de télé... il y a déjà quelques années.

    Comme elle, je fais revenir la garniture à part et ne la rajoute aux pâtes qu'en cours de cuisson.

    Quand les pâtes sont encore al-dente et qu'il ne reste qu'un fond d'eau, je saupoudre les pâtes de gruyère râpé ou de parmesan, je couvre la cocotte, coupe le feu et attends quelques minutes avant de servir le plat à même le récipient.

    Avec une garniture copieuse (oignons émincés, p'tits lardons, morceaux de saucisses ou de chorizo rissolés, divers légumes tels que lamelles de champignons, de courgettes, tomates confites etc...) ce plat se suffit à lui-même, et il n'est pas toujours nécessaire de l'accompagner de viande ou de poisson.

    Toutes les pâtes se prêtent à cette cuisson, mais choisir de préférence, celles ayant une cuisson d'au moins 10 minutes, les pâtes 3 minutes risquant de se transformer en colle... à papier peint.

    Un récipient plus large que haut est plus pratique, surtout pour cuire les spaghetti.

    Quand on maitrise bien la cuisson, les pâtes cuites façon "risotto" avec une bonne garniture, c'est vraiment délicieux.


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires