• Voila, voila Obou, je blogue... et c'est pas un blague !!!

     

    Tous les matins depuis quelques années, j'ai un p'tit rituel.

    Une heure ou deux après avoir avalé un bol de café, je prends  une tasse d'eau de source (ou minérale) citronnée.

    Pour moi c'est devenue une habitude, mais je n'imaginai pas  tous les bienfaits que j'en retirai de cette pratique.

    C'est un article paru ce matin dans le "Parisien" qui me l'apprend.

    Dans cet article il est fait étalage de tous les bénéfices qu'on retire en buvant tous les matins une tasse d'eau tiédie citronnée.

     

    Résumé de l'article "Une eau citronnée et ça repart" paru ce matin dans le "Parisien" :

    "Le matin boire de l'eau tiède avec du jus de citron revient à donner une accélération au réveil de notre métabolisme. Pressez un demi-citron pour le boire à jeun avec de l'eau minérale (ou de source), et laissez vous porter par ses bienfaits, qui sont nombreux.

    - l'eau tiède citronnée facilite la digestion en favorisant l'élimination des déchets et des toxines. 

    - l'acide citrique des citrons active la fonction de l'enzyme qui stimule le foie et lui permet de se détoxifier.

    - L'eau tiède citronnée est aussi un sérieux concurrent aux crèmes antiride, grâce à la vitamine C qu'elle contient et qui permet de garder une peau saine et lumineuse tout comme elle contribue à combattre les radicaux libres, considérés comme une des causes du vieillissement tissulaire.

    - L'eau citronnée aide en plus à avoir le moral puisque l'arôme du citron à des facultés énergisantes qui activent la bonne humeur.

     

    Je suis fort aise d'apprendre que je ce breuvage me fait autant de bien à l'intérieur et à l'extérieur, ainsi qu'au porte-monnaie.

    En effet, vous conviendrez qu'un kilo de citrons, même bios, vaut bien moins cher qu'un kilo de crème... anti-rides qu'on achète par pots de 100 à 150 grammes.

    Il est utile aussi pour les mains ; avant de jeter la peau du citron, y frotter le bout de vos doigts, cela aura pour effet de renforcer et blanchir vos ongles surtout après une journée de jardinage.

    Je n'achète pas toujours des citrons bios, quand cela arrive, je lave les citrons, j'en prélève des zestes (sans le blanc) que je congèle après les avoir bien moulinés.

    Les zestes parfumeront agréablement vos cakes ou entremets au citron.

    On peut sans médire que le citron, il a tout bon !!!

    Et vous, quel est votre petit rituel du matin ?

    Que faites-vous pour avoir la niaque et démarrer la journée sur un bon pied ?

     


    3 commentaires
  • C'est agaçant ces blogueuses qui ouvrent un blog et qui ne bloguent qu'une fois tous les quinze jours, voire tous les mois.

    Prétextes invoqués ?, le manque d'imagination, le manque d'inspiration, le manque de temps, le manque de ceci, de cela et d'un p'tit je ne sais quoi.

    C'est curieux, je me reconnais dans ce portrait, mais c'est bien sur, c'est tout moi ça.

    Bon juré, je vais changer, je vais bloguer tous les jours, croix de fer, croix de bois, si je mens j'irai... ah ben non pas la-bas, je veux bien plus de chaleur qu'il ne fait actuellement par ICI, mais pas celle de l'enfer... ah non !!!

    Bon puisqu'il faut écrire, j'écris.
    J'm'en vais donc vous raconter un peu de mon quotidien, mais pas trop hein, faut pas exagérer. Et ce n'est pas toujours très intéressant.

    Donc ce soir au vu des températures faibles, indignes d'un mois d'Août, j'ai eu une envie de soupe, en lieu et place d'une salade. Je voulais un plat chaud, qui réchauffe, et quoi de mieux qu'une p'tite soupe pour se réchauffer.

    Mais l'homme a frisé du nez, plutôt qu'une soupe il a proposé du riz pilaf qu'il cuisine parfaitement. Accompagné de quelques rondelles de courgettes (courgettes rondes du jardin) préalablement revenues à la poêle dans un peu de beurre et d'huile. C'était juste délicieux et ce plat chaud nous a bien réchauffé.

    Et ben voilà, c'est quand même pas compliqué d'en faire une tartine avec pas grand chose.

    Alors ça vous a plu ?

    Passez une bonne soirée et (peut-être) à demain ?

     


    5 commentaires
  •  

    Il s'agissait bien du Guilvinec...

    Bravo à celles qui ont trouvé le but de ma p'tite escapade, début Juillet...

     

    Entrée du port du Guilvinec


    Donc début Juillet, le deux exactement, nous sommes partis pour une dizaine de jours, avec un autre couple d'amis, rejoindre un autre couple d'amis, (vous suivez ?), des banlieusards comme nous, qui nous hébergeaient dans leur maison achetée il y a quelques mois au Guilvinec, dans le Sud Finistère.

    C'était bien le GUILVINEC

    Maison de nos amis, typique des années 60

    Au Guilvinec, début Juillet il a fait chaud, très chaud même,  peu de pluie (une nuit seulement, donc ça ne compte pas). et ce beau temps a perduré durant notre séjour, c'était bien agréable.

    Par contre, j'ai bien regretté que la visite de la Pointe du Raz se déroule sous un soleil de plomb, sans même une p'tite brise pour se rafraîchir. La mer était d'huile, pas une vaguelette... nada, rien... calme plat.

     

    Phare de la Vieille plantée sur son rocher
    protégeant la passe entre l'Ile de Sein et la Pointe du Raz

    Ben oui, pour moi, la visite de la pointe du raz ne peut que se faire sous un p'tit crachin avec un vent qui souffle si fort que vous peinez à avancer, et une mer en furie blanche d'écume déversant ses vagues avec fracas sur les rochers... Mais là, rien nada, calme plat... pas un souffle de vent, une mer aux eaux couleur "caraïbes"...  Pfffttt !!!

    On s'était pourtant prévu les coupe-vent et cirés pour se protéger du vent et d'éventuels grains... Ils ne sont même pas sortis de la valise. Vraiment quelle déception.

    Il y a des légendes qui se perdent... Même en Bretagne.

    Par contre, une tradition qui dure au Guilvinec, c'est la pêche aux Demoiselles, autre nom donné aux fameuses langoustines. 

    Normalement la pleine saison des langoustines est au début du Printemps mais au Guilvinec elles sont pêchées toute l'année.

    Les langoustines fraîchement cuites dégustées avec une sauce mayonnaise ou béarnaise sont un régal... on s'est régalé plusieurs fois !!!


    Langoustines (appelées aussi demoiselles) encore toutes frétillantes

    Guilvinec, l'été, est une ville animée, surtout en fin d'après-midi, quand les bateaux de pêche rentrent au port à la queue leu, leu, afin de déposer leur cargaison de pêche, essentiellement constituée (début juillet) de langoustines, d'araignées et divers poissons dont la Lamproie (Lotte).

    Le défilé des bateaux rentrant au port

    Il y a un grand marché le Dimanche qui se tient dans les rues de la ville. le Mardi il serait plus petit à ce qu'on nous a dit, mais même ce jour là, on n'a pu en faire le tour... Car il est très étendu et très fréquenté.

    Les plages sont grandes, parfois très ventées, comme celle du Cap Coz... Mais même sous 30° la mer reste froide... Mais il y a quand même des courageux qui n'hésitent pas à se baigner.

    C'était bien le GUILVINECEau froide et vent n'empêchent pas la baignade

     

    La plage du Cap Coz

    Au Guilvinec, il y a de bons restaurants ainsi que de bonnes crêperies. D'ailleurs, il ne faut pas toujours se fier à l'extérieur parfois banal de la façade et ne pas hésiter à pousser la porte...  c'est souvent dans l'assiette que ça se passe : le festival des papilles.

    Au Guilvinec j'ai redécouvert dans une boulangerie, le fameux PAIN DOUX de mon enfance... Ma Madeleine de Proust à moi !!!

    Le pain doux est typiquement sud finistérien, le goût est indéfinissable, et ne ressemble pas à celui de la brioche. La mie est jaune, dense et moelleuse. La saveur est sucrée et douce, un délice.

    Pains doux ronds du pays bigouden (photo internet)

    En pays bigouden où se situe la ville du Guilvinec, le pain doux est rond. En pays Cornouailles (Quimper et ses environs) dont je suis originaire, sa forme est cubique, et on y découpe de grosses tranches.

    Le pain doux est le pain idéal du petit déjeuner et du goûter. Il se suffit à lui même, mais on peut le tartiner de beurre (salé of course) ou de confiture ou de ce que l'on veut, même du fromage et pourquoi pas, de la charcuterie.

    Je n'avais rapporté qu'un pain doux que j'avais découpé en tranches avant de le congeler. Il se congèle et se décongèle si bien que j'aurai du en rapporter plusieurs... dommage.

    Bien que je sois native du Finistère je connaissais peu le Guilvinec, mais j'ai beaucoup apprécié cette ville et ses environs.

    Nous voulions visiter Locronan, qui se trouve plus haut dans les terres. Locronan fait partie des plus jolies villes de France, mais il était déjà tard dans l'après-midi et nous ne disposions plus de beaucoup de temps, la visite a été brève, trop brève.... c'est un prétexte parfait pour se faire inviter à nouveau pas nos amis, l'an prochain, qui sait ?

    Photo prise à Locronan.
    Devinez-vous le chat gris sur la portière de la voiture ?
    Des "parigots" qui paradaient !!!

    En arrière plan, la cavalière est bien assise sur son cheval,
    pas sur la voiture !!!

     

     

    C'était bien le GUILVINEC

    Autre vue de Locronan
    En Bretagne l'hortensia est la reine des fleurs
    Mais l'emblème botanique de la Bretagne est l'ajonc

     

    Nous étions partis de notre banlieue début Juillet pour le Guilvinec sous la pluie, au retour, on l'a retrouvée sur l'autoroute après Rennes, entre Laval et le Mans.

    Elle tombait si drue aux abords de la capitale qu'elle a contraint nos  autres amis à quitter l'autoroute qui les menait chez eux dans le Val d'Oise pour cause d'inondation de la chaussée...

    A Paris, malgré les contrôleurs de la RATP, l'eau s'est engouffrée dans les bouches du métro, sans même composter son ticket... quel toupet !!! 

    La pluie a ainsi durée deux à trois jours après notre retour, puis à nouveau canicule puis re-pluie depuis, le temps est mitigé... Pas vraiment froid, mais incertain ou venteux et chaud comme aujourd'hui.

    Voilà un p'tit résumé, bien court, (ben oui, c'est un résumé)  de ma p'tite escapade au Guilvinec.

    Bien que je sois originaire du Sud Finistère, je ne connaissais pas le Guilvinec, la ville m'a bien plu... elle est très animée,  surtout les jours de marché.

    Il va dire dire que l'activité de son port, premier port de pêche artisanal de France, y est aussi pour beaucoup.

     Mais qu'en est-il en hiver ?

     

     


    5 commentaires
  • Nous partons quelques jours dans un p'tit coin de Bretagne


    Saurez-vous trouver le nom de ce p'tit coin ?

    Saurez-vous trouver le lieu ?

    1er indice :
    Ce petit coin est le premier port français
    de pêche artisanale (côtière et petite pêche)

    Source internet


     

    Saurez-vous trouver le lieu ?

    2ème indice
    Dans ce p'tit coin les bateaux ont pour matricule GV

     

    Saurez-vous trouver le lieu ?

    3ème indice
    Dans ce p'tit coin on y pêche des langoustines

     

    Alors, avez-vous trouver le nom de ce p'tit coin ?
    Facile n'est-ce pas ?
    Avouez que je vous ai bien aidé avec mes indices

     

    Souhaitez-moi  un séjour bien ensoleillé dans ce p'tit coin
    Car ICI à force de râler qu'il fait trop chaud, trop sec, etc...
    la pluie est arrivée prend ses aises,
    Résultat deuis deux jours il pleut, il pleut...  bergère !!!
    Ces pluies ont fait chuter les températures
    et nous obligent à sortir nos p'tites laines !!!

      

    Je re-veux du soleil et de la chaleur, non mais !!! 
    Pfttt... Jamais contente...

     

     

     

     


    9 commentaires
  • Hier, Lundi journée agréable, chaude mais pas trop..., toutefois cette douceur, s'est transformée au fil des heures, en lourdeur.

    Au vu des gros nuages noirs présents dans le ciel on présageait un orage violent... par précaution on a mit aux abris tous ce qui aurait pu s'envoler.

    Le vent s'est mis à souffler, l'orage s'est mis à gronder, la pluie s'est mise à tomber... mais après quelques minutes, tout s'est calmé,  quelques gouttes d'eau tombaient encore, alors que l'orage s'éloignait... mais c'était si peu... tout ça pour ça...

    C'était bien la peine de nous faire peur avec de gros nuages noirs... l'orage et la pluie n'ont pas été à la hauteur de nos attentes... la pelouse toute sèche ne leur dit pas merci...

    Du pipi de chat vous dis-je...

    Ce sera peut-être pour aujourd'hui au vu de la couleur grisâtre du ciel.

    Soeur Anne, ne vois-tu rien venir ?

     

    Edit : Y'a le ciel qui bataille avec les nuages gris pour les faire dégager ; on dirait qu'il préfère le bleu au gris...

    Pôvre pelouse, elle devra attendre encore avant de se refaire une beauté...

     


    6 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires