• Les petits palmiers sucrés ou salés

    Hier encore il faisait plus de 30° et il était agréable de "ploufer" dans la piscine, on a bien fait d'en profiter, car en soirée la pluie s'est invitée, une grosse pluie qui mouille et qui aurait la prétention de vouloir reverdir la pelouse.

    Avec l'arrivée de la pluie, le temps s'est nettement rafraîchi à l'extérieur et le ciel d'un beau bleu est devenu tout gris.

    Mais ne soyons pas tristes, faisons de cette journée une belle journée et profitons-en pour "boulanger", "confiturer" et "pâtisser... notamment des petits palmiers sucrés !!!

    La recette avait déjà été donnée mais sous un autre pseudo... je vous la redonne ci-après, (version sucrée) et les photos explicatives, vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas "patisser" de petits palmiers qui feront le plaisir de vos gourmands (es).

    En commentaire sur l'ancien blog, Oboudemonreve précisait qu'elle les appréciait aussi en version salée... pour l'apéritif.

    Version sucrée ou salée, les petits palmiers seront toujours appréciés tant par les becs sucrés que par les becs salés.

     

    RECETTE
    PETITS PALMIERS VERSION SUCREE

     

     Ingrédients :

    * un rouleau de pâte feuilletée au beurre
    * Beurre fondu
    * Un pinceau (pour étaler le beurre)

    * Sucre en poudre

     

     

     

     

    - Dérouler la pâte feuilletée sur sa feuille
    - Avec le pinceau, l'enduire de beurre fondu
    - Saupoudrer la pâte de sucre en poudre  

     

    La pâte s'étant ramollie, la réfrigérer quelques minutes pour mieux la travailler

     

     

     

     

    - Ramener un des bords de la pâte vers le centre
    - Faire de même avec l'autre bord
     

     

     

     

    - Replier à nouveau chaque bord vers son centre

     

     

    - Superposer les deux moitiés de pâtes l'une sur l'autre
    - Tapoter doucement pour qu'elles adhèrent bien

     

    Réfrigérer à nouveau la pâte quelques minutes

     

     

     

     

    - Découper la pâte en tranches fines

     

    - Les rouler dans le sucre en poudre

     

     

    - Disposer en les espaçant,
    les tranches de pâte sur la feuille lyophilisée

     

    - Réfrigérer pendant le préchauffage du four

     

    Enfourner dans le four préchauffé à 180/200°
    pendant environ une dizaine de
    minutes
    (plus ou moins selon les fours)
     

     Les palmiers sont cuits quand les bords se caramélisent
      (Bien les surveiller, LES PALMIERS PEUVENT VITE VIRER AUX CRAMES)

     

     - Dès la sortie du four
    faire refroidir les petits palmiers sur une grille 

     

    RECAPITULATIF :

    VERSION SUCRE pour les goûters : sur la pâte déroulée, étaler sucre et beurre fondu, mais aussi Nutella, chocolat en poudre, confiture, compote etc... 

     

    VERSION SALEE pour l'apéritif : saler légèrement (ou pas) la pâte déroulée, la garnir de jambon cru ou cuit, de gruyère (ou parmesan) et beurre fondu, de tapenade d'olives ou de tomates confites etc... à varier selon les goûts et les envies de chacun (e).

     

    Pour les conserver et éviter leur ramollissement :
    (ceci est valable pour tous les petits gâteaux secs sucrés et salés) :

    Les ranger dans des boites en fer avec couvercle en ajoutant un ou deux gros morceaux de sucre, ou mieux encore, le bouchon d'une boite d'aspirine vide (à cet effet, je garde toutes les couvercles de produits effervescents vides (telle que l'aspirine).

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 16 Septembre 2016 à 19:07

    Miam miam miam! ça me donne toujours aussi faim ces petits palmiers...sucrés ou salés! lol!

    Par ici aussi les températures ont bien descendu! On sent la fin de l'été qui arrive.

    Bonne fin de journée

    2
    Samedi 17 Septembre 2016 à 18:58

    Bonjour Marie, je les préfère sucrés les palmiers !!!

    Je vais tester cette recette qui me plait !

    La pluie s'est invitée aussi chez moi, un temps d'automne,, on a perdu une bonne dizaine de dégrés  depuis mercredi...

    Bon week end gros bisous Rozy

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 12:42

        Bonjour Rosy,

        Cette recette te plaîra, elle est rapide à faire, il faut juste surveiller la cuisson des p'tits palmiers dès que les bords commencent à dorer.

        Je trouve qu'on est passé de l'été à l'automne un peu trop rapidement, on a même sortis les couettes, c'est dire.

        Bonne journée à toi.

        Marie

    3
    Mardi 20 Septembre 2016 à 18:24

    Bonjour Marie, c'est bien vrai ! c'est l'automne, la petite laine est de rigueur maintenant !

    j'espère quand même qu'on aura encore de belles journées ensoleillées..

    Gros bisous Rozy

    4
    Mardi 20 Septembre 2016 à 18:49

    Mais c'est géniale cette recette ... eh bien je me lance dès samedi, petite léonie fera le Cobaye .. merci merci !

    Très sympa ce blog ! bravo Marie !

    bonne soirée

     

      • Mercredi 21 Septembre 2016 à 12:52

        Merci Nanylyly, pour ce gentil com, allant régulièrement sur le vôtre je peux vous retourner le compliment.

        La petite Léonie devrait apprécier ces p'tits palmiers, mais les grands gourmands aussi. 
        ICI, j'ai renoncé à garder les p'tits palmiers plus de 48 H, la cause ? mon époux !!!

        La recette peut même être préparée la veille en gardant les p'tits palmiers non cuits au frais dans un boîte en plastique pour éviter leur dessèchement.

        A bientôt.

        Marie

    5
    Mercredi 21 Septembre 2016 à 09:49

    Bonjour,

    J'ai lu votre commentaire chez nanylyly et par curiosité je viens sur votre blog que je trouve vraiment formidable !

    Bonne journée

      • Mercredi 21 Septembre 2016 à 12:59

        Merci Soso,

        J'ai aussi plaisir à aller sur quelques uns de vos blogs, notamment celui où vous racontez vos voyages en CC et celui qui représente des villes et paysages bretons.
        (Je suis native du 29, le Finistère).

        Bonne journée à vous

        Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :