• La cocotte-minute ça dépanne les lève-tard...

    Ce Dimanche au déjeuner, il était prévu un bœuf bourguignon.

    Toute la nuit, la viande a été mise à mariner dans un bon vin. Un bourgogne aurait convenu, mais dans la cave il n'y avait que du bordeaux.

    Un bourguignon pour être savoureux doit mijoter au minimum deux heures, voire plus dans une cocotte en fonte ou autre.

    Oui, mais voila... hier soir samedi nous étions de sortie et le coucher a été tardif, très tardif même...

    L'Homme et moi avons été réveillés par les trois chats de la maison. Ils étaient affamés.

    Les chats ont une tactique imparable pour nous faire sortir du lit... Ils grimpent sur les lits et font des papouilles sur nos estomacs et si ça ne suffit pas, se postent sur l'oreiller au-dessus de nos têtes, mordillent les  cheveux en les tirant, et si vraiment, vraiment rien ne bouge, ils vous font un début de toilette en vous léchant le visage.... 

    Ceux qui ont des chats comprendront. La langue rapeuse d'un chat sur le visage, alors que l'on est encore dans les bras de Morphée... ça réveille...

    Il était plus de 11 heure du matin quand on a enfin atterri   dans la cuisine pour le grand bonheur des chats qui s'enroulaient autour de nos jambes pendant la préparation de leurs gamelles.

    Au vu de l'heure avancée dans la matinée, j'ai suggéré à l'homme que nous pourrions déjeuner d'une p'tite omelette bien plus rapide à cuisiner qu'un bourguignon.

    Avec une p'tite salade verte, une omelette bien baveuse, c'est pas mal non plus.

    Mais c'est un bourguignon qui était prévu et l'Homme a frisé du nez ; l'omelette n'était en rien comparable à un bourguignon. Et puis il paraît que je suis la reine du bourguignon.

    Je devais être encore à moitié endormie pour m'être laissée flatter aussi platement.

    Heureusement, il y a la cocotte-minute... c'est quand même une belle invention la cocotte-minute. Toujours prête à sauver les cuisinières lève-tard comme moi.

    Après une pré-cuisson de la viande et des oignons dans un fait-tout lambda, j'ai transvasé le tout dans une cocotte-minute.

    Un coup de chauffe sous la cocotte-minute pour faire partir le bouillon, et zou... c'est parti pour la cuisson.

    Après chuchotement du bouchon-vapeur, il suffit de baisser le feu. Pas besoin de touiller, ni de craindre que ça attache, ça cuit tout seul sans surveillance ou presque.

    Sauf à guetter l'horloge, il ne faudrait pas que la viande choisie avec amour se transforme en une bouillie infâme.

    Le livre de recette offert lors de l'achat de la cocotte-minute préconise une heure de cuisson, mais pour l'avoir déjà expérimenté, je conseille d'éteindre le feu au bout de trois quart d'heure, d'attendre environ cinq bonnes minutes avant d'ôter le bouchon-vapeur.

    Trois quart d'heure de cuisson au lieu d'une heure, c'est plus que suffisant même pour un bourguignon.

    Pendant que la cocotte chuchote, il est temps de préparer les champignons de Paris en les cuisant à part dans une poêle avec des p'tits lardons fumés.

    Pour accompagner le bourguignon  quelques pommes de terre vapeur qui cuiront elles aussi, quinze minutes, dans la p'tite cocotte-minute.

    Au bout d'une heure tout est prêt.

    La viande est tendre sans être archi-cuite, et la sauce onctueuse à souhait, idéale pour être "saucée" par une écrasée de pommes de terre vapeur.

    les bonnes odeurs ont titillé les narines, et fait gargouiller les estomacs, c'est avec appétit que ce délicieux bourguignon a été dégusté.

    Ca valait le coup d'attendre, et c'était autrement plus goûteux qu'une banale p'tite omelette... aussi baveuse soit-elle.

     


  • Commentaires

    1
    Nanylyly
    Dimanche 28 Janvier à 15:54
    Il en reste de ce boeuf bourguignon. .. parce que je passerai bien demain.midi moi ...
      • Dimanche 28 Janvier à 17:02

        Mais oui Nanylyly qu'il m'en reste. Car je ne sais pas cuisiner pour deux.
        Si tu ne peux venir, tant pis, je congèlerai le surplus.

        Bises
        Marie

    2
    Dimanche 28 Janvier à 19:03

    Bonsoir Marie

    Tu es toujours aussi douée pour l'écriture. Rien qu'à lire ton article, on en salive d'avance. Il en a de la chance ton petit mari.

    Je suis comme Nelly, j'en voudrais bien une part de ton bourguignon ! La cuisine paraît si simple avec toi.

    Et être réveillée par les chats, quelle chance !

    Je pense de plus en plus à aller chercher un petit compagnon. Il faut que je me renseigne sur les refuges à proximité de Paris.

    Je t'embrasse.

    Isa

      • Dimanche 28 Janvier à 20:26

        Coucou Isa,
        Comme je cuisine toujours pour un régiment, il en reste
        suffisamment pour vous deux.

        En attendant votre venue, je vais congeler vos parts
        et qui sait ?

        Bises
        Marie

    3
    Lundi 29 Janvier à 11:01

    Bouge-pas, j'arrive!

    J'ai déjà le ventre qui gargouille (et dire que j'ai une réunion qui va bientôt commencer...)

    Big bisous et bonne journée

      • Lundi 29 Janvier à 12:25

        Ca va en faire du monde autour de mon bourguignon.
        Je crois qu'aujourd'hui, la cocotte-minute est détrônée par
        le thermomix...

        Bises
        Marie

    4
    Lundi 29 Janvier à 11:22

    Tu me donnes faim! ça m'a l'air vachement bon tout ça. Tu vois tu m'as donné une idée, moi qui cherche toujours quoi faire à manger. Un p'tit bourguignon, voilà une bonne idée! 

    Bonne journée. 

    Gros bisous.

      • Lundi 29 Janvier à 12:29

        Fais le dans une cocotte-minute, ce sera plus rapide,
        fais en pour 6 ou plus. Tu pourras congeler le surplus.
        Tu me raconteras.
        Bises
        Marie

    5
    Lundi 29 Janvier à 18:33

    Bonjour Marie, j'en ai fait un la semaine dernière, à peu près le même que toi sauf que je l'ai fait avec des carottes, on s'est régalé, c'est un plat de saison.. je l'ai fait mijoter dans un plat en fonte..

    J'ai vu pour les pluies dans ta région, j'espère que tout va vite rentrer dans l'ordre..

    Bonne soirée gros bisous

    6
    Mercredi 31 Janvier à 15:35

    eh bé moi j'ai fait un petit magret de canard ce midi, pas dégeu non plus te le zure ... un truc que j'ai retrouvé dans le congélo .. va savoir pourquoi il était caché ce magret, eh bien un peu petit magret au miel et vinaigre de rose, çà ce laisse manger moi je vous le dit avec une jolie purée maison .; et voilà l'homme HEUREUX !

    Pour nos parts au congélo, bah rigole pas on peut arriver ... un jour qui sait .. ahahahahahhahah

    des bisous

      • Mercredi 31 Janvier à 20:02

        J'rigole pas ta part est celle d'Isa sont au congélo...
        Faut quand même pas les faire attendre trop longtemps
        quand même..

        Ah le magret, c'est plus que pas mal aussi, miam !!!.

        Bises
        Marie

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :