• C'était bien le GUILVINEC

     

    Il s'agissait bien du Guilvinec...

    Bravo à celles qui ont trouvé le but de ma p'tite escapade, début Juillet...

     

    Entrée du port du Guilvinec


    Donc début Juillet, le deux exactement, nous sommes partis pour une dizaine de jours, avec un autre couple d'amis, rejoindre un autre couple d'amis, (vous suivez ?), des banlieusards comme nous, qui nous hébergeaient dans leur maison achetée il y a quelques mois au Guilvinec, dans le Sud Finistère.

    C'était bien le GUILVINEC

    Maison de nos amis, typique des années 60

    Au Guilvinec, début Juillet il a fait chaud, très chaud même,  peu de pluie (une nuit seulement, donc ça ne compte pas). et ce beau temps a perduré durant notre séjour, c'était bien agréable.

    Par contre, j'ai bien regretté que la visite de la Pointe du Raz se déroule sous un soleil de plomb, sans même une p'tite brise pour se rafraîchir. La mer était d'huile, pas une vaguelette... nada, rien... calme plat.

     

    Phare de la Vieille plantée sur son rocher
    protégeant la passe entre l'Ile de Sein et la Pointe du Raz

    Ben oui, pour moi, la visite de la pointe du raz ne peut que se faire sous un p'tit crachin avec un vent qui souffle si fort que vous peinez à avancer, et une mer en furie blanche d'écume déversant ses vagues avec fracas sur les rochers... Mais là, rien nada, calme plat... pas un souffle de vent, une mer aux eaux couleur "caraïbes"...  Pfffttt !!!

    On s'était pourtant prévu les coupe-vent et cirés pour se protéger du vent et d'éventuels grains... Ils ne sont même pas sortis de la valise. Vraiment quelle déception.

    Il y a des légendes qui se perdent... Même en Bretagne.

    Par contre, une tradition qui dure au Guilvinec, c'est la pêche aux Demoiselles, autre nom donné aux fameuses langoustines. 

    Normalement la pleine saison des langoustines est au début du Printemps mais au Guilvinec elles sont pêchées toute l'année.

    Les langoustines fraîchement cuites dégustées avec une sauce mayonnaise ou béarnaise sont un régal... on s'est régalé plusieurs fois !!!


    Langoustines (appelées aussi demoiselles) encore toutes frétillantes

    Guilvinec, l'été, est une ville animée, surtout en fin d'après-midi, quand les bateaux de pêche rentrent au port à la queue leu, leu, afin de déposer leur cargaison de pêche, essentiellement constituée (début juillet) de langoustines, d'araignées et divers poissons dont la Lamproie (Lotte).

    Le défilé des bateaux rentrant au port

    Il y a un grand marché le Dimanche qui se tient dans les rues de la ville. le Mardi il serait plus petit à ce qu'on nous a dit, mais même ce jour là, on n'a pu en faire le tour... Car il est très étendu et très fréquenté.

    Les plages sont grandes, parfois très ventées, comme celle du Cap Coz... Mais même sous 30° la mer reste froide... Mais il y a quand même des courageux qui n'hésitent pas à se baigner.

    C'était bien le GUILVINECEau froide et vent n'empêchent pas la baignade

     

    La plage du Cap Coz

    Au Guilvinec, il y a de bons restaurants ainsi que de bonnes crêperies. D'ailleurs, il ne faut pas toujours se fier à l'extérieur parfois banal de la façade et ne pas hésiter à pousser la porte...  c'est souvent dans l'assiette que ça se passe : le festival des papilles.

    Au Guilvinec j'ai redécouvert dans une boulangerie, le fameux PAIN DOUX de mon enfance... Ma Madeleine de Proust à moi !!!

    Le pain doux est typiquement sud finistérien, le goût est indéfinissable, et ne ressemble pas à celui de la brioche. La mie est jaune, dense et moelleuse. La saveur est sucrée et douce, un délice.

    Pains doux ronds du pays bigouden (photo internet)

    En pays bigouden où se situe la ville du Guilvinec, le pain doux est rond. En pays Cornouailles (Quimper et ses environs) dont je suis originaire, sa forme est cubique, et on y découpe de grosses tranches.

    Le pain doux est le pain idéal du petit déjeuner et du goûter. Il se suffit à lui même, mais on peut le tartiner de beurre (salé of course) ou de confiture ou de ce que l'on veut, même du fromage et pourquoi pas, de la charcuterie.

    Je n'avais rapporté qu'un pain doux que j'avais découpé en tranches avant de le congeler. Il se congèle et se décongèle si bien que j'aurai du en rapporter plusieurs... dommage.

    Bien que je sois native du Finistère je connaissais peu le Guilvinec, mais j'ai beaucoup apprécié cette ville et ses environs.

    Nous voulions visiter Locronan, qui se trouve plus haut dans les terres. Locronan fait partie des plus jolies villes de France, mais il était déjà tard dans l'après-midi et nous ne disposions plus de beaucoup de temps, la visite a été brève, trop brève.... c'est un prétexte parfait pour se faire inviter à nouveau pas nos amis, l'an prochain, qui sait ?

    Photo prise à Locronan.
    Devinez-vous le chat gris sur la portière de la voiture ?
    Des "parigots" qui paradaient !!!

    En arrière plan, la cavalière est bien assise sur son cheval,
    pas sur la voiture !!!

     

     

    C'était bien le GUILVINEC

    Autre vue de Locronan
    En Bretagne l'hortensia est la reine des fleurs
    Mais l'emblème botanique de la Bretagne est l'ajonc

     

    Nous étions partis de notre banlieue début Juillet pour le Guilvinec sous la pluie, au retour, on l'a retrouvée sur l'autoroute après Rennes, entre Laval et le Mans.

    Elle tombait si drue aux abords de la capitale qu'elle a contraint nos  autres amis à quitter l'autoroute qui les menait chez eux dans le Val d'Oise pour cause d'inondation de la chaussée...

    A Paris, malgré les contrôleurs de la RATP, l'eau s'est engouffrée dans les bouches du métro, sans même composter son ticket... quel toupet !!! 

    La pluie a ainsi durée deux à trois jours après notre retour, puis à nouveau canicule puis re-pluie depuis, le temps est mitigé... Pas vraiment froid, mais incertain ou venteux et chaud comme aujourd'hui.

    Voilà un p'tit résumé, bien court, (ben oui, c'est un résumé)  de ma p'tite escapade au Guilvinec.

    Bien que je sois originaire du Sud Finistère, je ne connaissais pas le Guilvinec, la ville m'a bien plu... elle est très animée,  surtout les jours de marché.

    Il va dire dire que l'activité de son port, premier port de pêche artisanal de France, y est aussi pour beaucoup.

     Mais qu'en est-il en hiver ?

     

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 31 Juillet à 06:38

    Bonjour Marie,

    Qu'en est il en hiver ??? j'aime bien cette ambiance, les maisons en pierre et les hortensias ! tu as passé un bon séjour avec tes amis !

    Que le temps est capricieux en ce moment, dans l'Isère on a eu de la grêle hier !!! et ce matin le ciel est plombé !

    bon début de semaine gros bisous !

    2
    Mardi 1er Août à 12:07

    Merci pour ce beau résumé qui m'a fait voyager!

    Ton histoire de pain doux me plait particulièrement et j'y goûterais volontiers!

    Tes amis ont acheté une bien jolie maison, typique de la région! J'adore!

    Bonne journée et big bisous

    3
    Mardi 8 Août à 15:27

    TOC TOC ... y a du monde ???

    Bon je passais faire un petit coucou avant mon départ en vacances ... me suis permise d'entrer lol

    Ici météo peu clémente ... çà a du bon remarque ... je ne pense même pas à faire les valises pour partir pour les Alpes ....

    Les enfants sont dans les Pyrénées, ils sont bien couverts sur les photos ... rassure moi on est bien en août ???

    je t'envoie des tonnes de bisous .. tiens me suis remise à écrire quelques petits billets.

     

    4
    Mardi 8 Août à 21:08

    Un petit coucou en passant...comment vas-tu?

    Bonne soirée

    5
    Jeudi 10 Août à 16:47

    un petit coucou en passant ici ... me suis permise d'entrer .. lol

    De gros bisous

    6
    Mercredi 23 Août à 23:04

         Oh oui je connais Le Guilvinec et j'ai aussi le bonheur de manger des langoustines toute l'année,vu que je vis dans le Finistère!

    Heureuse de découvrir ton blog!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :